top of page

Chaque entreprise complexe est caractérisée par son propre « langage de travail ». On dit que l'expertise dans un domaine vit dans ce langage spécialisé.  Il en va de même pour ceux qui ne sont pas atteints et qui ne sont pas engagés.   Ces définitions et clarifications sont conçues pour faciliter nos conversations.   

Définitions :  Notre langue de travail

Définitions clés

Groupes de personnes (peuples) :

Les groupes de personnes partagent une identité personnelle, notamment une culture, une langue et des valeurs. Ils se désignent eux-mêmes comme « nous ».

Groupes de personnes non atteints :

Groupes de personnes dans lesquels moins ou égal à 5 % sont Adhérents chrétiens ET inférieur ou égal à 2 % sont Évangélique. (Définition du projet Joshua)

Groupes de peuples frontaliers :

Groupes de personnes dans lesquels 0,1 % ou moins sont Adhérents chrétiens et il y a aucun mouvement confirmé et soutenu.  (Définition du projet Joshua)

Critères d'engagement :

Un peuple n’est pas engagé jusqu’à ce que quatre les critères sont remplis.  

A. Présence:  Il y a une présence proclamatrice du Christ parmi le peuple.

B. Persistance :  Cette présence chrétienne s’inscrit dans la durée et ne se résume pas à une simple visite ou survol.

C. Sensibilité culturelle :  L'Évangile est communiqué dans la langue des gens d'une manière qui leur parle et qui les concerne. 

D. Semer intentionnellement :  Les églises et les mouvements auto-reproducteurs au sein du groupe sont intentionnellement entretenus.  

Groupes de personnes non atteints et non engagés (UUPG) :

Si l'un des critères manque (voir « Critères d'engagement » ci-dessous), un groupe de personnes est dit « non engagé ». Les peuples non engagés sont un sous-groupe des « peuples non atteints ».

Vérification:

Nous voulons tous être de bons gestionnaires de ce qui nous a été confié.  Ainsi, lorsque nous recevons un rapport d'engagement, nous sommes ravis, et nous en avons en fait des centaines que nous évaluons encore avec l'aide d'organisations et de réseaux mondiaux de confiance. Il ne s'agit pas d'un manque de confiance, mais d'être aussi sûr que possible d'une chose éternellement importante.  Nous sommes heureux de tout ce que Dieu fait, que nous puissions le vérifier ou non. . . et nous allons encore essayer avec Son aide de le vérifier !

Faire la différence...

Ces termes peuvent prêter à confusion !

Soulignons les différences entre quelques termes prêtant à confusion.

Tous les peuples non engagés ne sont pas atteints, mais l’inverse n’est pas le cas.  

Certains non atteints sont engagés.  Ils ont la chance d’entendre.  Mais ceux qui ne sont pas engagés et qui n’ont pas été touchés n’ont aucune chance d’entendre.

Les non-engagés constituent un sous-ensemble des non-atteints.  

Peuples non atteints ou peuples non engagés

Peu engagés contre peuples frontaliers

Ces idées abordent le problème de deux manières différentes.  

"Frontier Peoples" décrit comment un peuple a répondu à l'Évangile, décrivant combien de membres du groupe adhèrent au christianisme. Cette désignation décrit un pegroupe populaire dans lequel très peu de personnes ont cru.  

 

« Peuples non engagés » décrit notre travail auprès du peuple.  Il décrit la situation dans laquelle il n'y a pas encore de témoignage proclamant le Christ et nourrissant les églises dans le groupe de personnes..

 

Il pourrait y avoir un Peuple Frontière avec un témoignage chrétien actif mais au sein duquel seulement quelques personnes ont encore répondu.

 

Les peuples non engagés n'ont pas encore de témoin.  Nous pensons que cela fait d’eux les peuples les plus gravement marginalisés. 

 

   

Donner du sens aux groupes de personnes

Désengagé.jpg

Wycliffe Bible Translators estime qu'il existe environ 7 000 langues de base dans le monde, avec de nombreux dialectes et autres sous-divisions, bien sûr. Nous pensons qu’environ la moitié d’entre eux ne sont pas atteints et qu’environ la moitié ne sont pas engagés.

bottom of page